Comment apprendre à respirer pour chanter juste ?

Pourquoi apprendre à respirer va faire de vous un meilleur chanteur ?

Apprendre à bien respirer pour chanter est sûrement ce dont les professeurs de chant du monde entier parlent le plus. Et effectivement, c’est très important.

Apprendre à respirer, c’est ce qui va faire de vous un meilleur chanteur. 

Nombreuses sont les personnes qui ont la volonté et la motivation pour apprendre à chanter. La plupart réussissent à s’améliorer à force de s’exercer, de prendre des cours, de regarder des vidéos en ligne…

Et effectivement ils progressent !

Mais ce qui va faire la différence entre eux et vous, c’est la vitesse à laquelle vous allez progresser. Apprendre à respirer comme un vrai chanteur dès que l’on commence le chant, c’est l’élément décisif qui va vous faire gagner du temps et rendre vos progrès spectaculaires.

Respiration homme

 

Les différents types de respiration

On distingue 3 types de respirations différentes :

  • La respiration claviculaire, c’est-à-dire sur la partie haute du corps, au niveau des épaules.
  • La respiration thoracique, qui active la partie supérieure du thorax. Elle produit bien souvent une respiration moins profonde que la respiration abdominale.
  • La respiration abdominale, ou diaphragmatique car ce dernier s’abaisse en même temps que les côtes s’élèvent, ce qui permet aux poumons d’occuper beaucoup plus d’espace et donc de contenir plus d’air.

Maintenant que vous en savez plus sur les différentes respirations, apprenez à respirer.

Apprendre à respirer pour chanter vs. respirer dans la vie de tous les jours

Si vous trouvez que vous ne chantez pas très bien, que vous êtes bloqués, que vous pourriez produire un bien meilleur son, etc. Bref, si vous sentez que vous pouvez progresser en chant mais que vous n’y arrivez pas, c’est très certainement parce que vous ne respirez pas bien.

Pourquoi la respiration du chanteur n’est-elle pas innée ?

Vous vous posez certainement beaucoup de question, comme par exemple: comment chanter si je n’ai pas de souffle ?!

Jane vous répond :

Le fait que vous ne respiriez pas bien est la conséquence d’un manque de surveillance de votre façon de respirer en chantant, c’est-à-dire que vous n’avez pas assez conscience de votre respiration.

Or le souffle est un élément fondamental pour réussir à bien chanter : le son se crée lorsque l’air (et donc votre souffle) passe dans les cordes vocales.

Quelles erreurs de respiration faites-vous qui vous empêchent de bien chanter ?

  • Vous utilisez vos épaules quand vous inspirez, elles se lèvent
  • Vous forcez sur votre cou et vos muscles thoraciques
  • Vous gérez mal votre souffle et votre respiration devient vite haletante

Ne vous inquiétez pas, c’est normal.

C’est le cas de pratiquement tout le monde, même les plus grands chanteurs que vous connaissez. Ils sont tous appris, ou « réappris » à respirer correctement.

Le tout, c’est d’en prendre conscience.

Dans la vie de tous les jours, respirer est ce que l’on appelle un réflexe. Quelque chose d’inné, automatique, invisible, que vous ne remarquez pas. C’est ce qu’on appelle la respiration naturelle.

D’ailleurs, se concentrer sur sa respiration peut-être très perturbant, parce qu’on arrive plus à penser à autre chose : ça vous est déjà arrivé ?

Vous n’avez pas besoin d’apprendre à respirer.

Or en chant, c’est tout l’inverse, la respiration n’est pas innée : elle s’apprend, c’est une technique vocale comme peut l’être le travail de la justesse ou l’articulation des mots.

Tout simplement parce que si vous ne contrôlez pas bien votre souffle et votre afflux d’air, alors votre souffle n’est pas constant, et vous devez forcez sur votre cordes pour garder la bonne hauteur des notes.

Vous essoufflez vos muscles phonatoires – ceux qui vous servent à chanter – et votre gorge se ferme.

En respirant mal, vous pouvez toujours chanter, et c’est peut-être ce que vous faites depuis bien trop longtemps déjà. Vous ne vous en rendez pas compte mais en ne respirant pas de la bonne façon :

  • vous endommagez votre voix
  • vous vous privez d’une puissance sonore bien plus forte que celle que vous réussissez à produire aujourd’hui

Vous savez maintenant pourquoi il est si important d’apprendre des techniques de respiration pour chanter. La respiration chantée est différente de votre respiration classique parce qu’elle nécessite un apprentissage particulier. C’est cet apprentissage qui fera la différence entre votre ancienne et votre nouvelle voix.

Quand vous respirez en chantant, vous utilisez 4 choses :

  • vos poumons, qui sont la source d’énergie
  • vos cordes vocales, les « vibrateurs »
  • votre gorge, votre nez, votre bouche et vos sinus, qui constituent tous les résonateurs
  • et surtout votre diaphragme

L’activation du diaphragme survient avant même que les poumons n’entrent en action. Le diaphragme est déjà à l’œuvre avant que vous commenciez à chanter. C’est la pompe qui gonfle et dégonfle constamment les poumons pour permettre la respiration. Le diaphragme est le muscle qui nous permet de respirer, d’où l’importance de s’attarder sur ses mouvements lorsque vous chantez.

Que se passe-t-il avec votre diaphragme quand vous chantez ?

Le diaphragme fait deux mouvements : il s’abaisse et s’élève. 

  • Lorsque le diaphragme s’abaisse, il dilate la cage thoracique, et l’air aspiré par la bouche et les narines permet de remplir les poumons à pleine capacité.
  • Lorsque le diaphragme s’élève, il comprime la cage thoracique et les poumons, créant un courant d’air à travers la trachée : c’est ce qui donne le souffle.

C’est ce courant d’air, « l’expiration », qui active vos cordes vocales et les faits vibrer pour produire votre voix.

Pour chanter avec vitesse et puissance, élargir votre tessiture – c’est-à-dire chanter plus de notes aiguës ou graves – le diaphragme doit aspirer suffisamment d’air et utiliser la pleine capacité des poumons au lieu de n’utiliser que les poumons supérieurs comme c’est le cas quand vous respirez dans la vie de tous les jours.

Pour une inhalation plus profonde et un meilleur soutien de la voix, 70% 80% de votre respiration doit provenir du diaphragme.

Le diaphragme est donc ultra-important si vous voulez apprendre à respirer pour bien chanter.

Comment apprendre à respirer pour mieux chanter ?

Pour corriger votre respiration, vous devez reconnaître le rôle central que joue le diaphragme dans votre respiration.

Pour cela, il faut parvenir à sentir les mouvements du diaphragme. En effet, lors de notre respiration, 3 points principaux s’animent, c’est donc sur ces points en particulier qu’il faut se concentrer :

    • Le bas ventre
    • Les reins
    • La taille

Savoir comment cet important organe du corps fonctionne vous aidera finalement à contrôler votre respiration et, par conséquent, votre voix. La respiration ventrale est la clé du contrôle de votre souffle.

Comprendre le passage de l’air

Avant de chercher à respirer pour améliorer sa technique vocale, il faut dans un premier temps comprendre le passage de l’air dans notre corps. Pour cela, rien de mieux que deux petits exercices de respiration !

Exercice 1 : Sentir la circulation de l’air dans le corps

Pour commencer, placez vos mains sur le bas ventre, les reins, ou la taille, et respirez normalement par la bouche sans faire de bruit.

Passer ses mains successivement sur ces 3 parties du corps permet de se rendre compte du chemin que parcourt l’air dans notre corps. Vous sentez lors de son passage un élargissement des muscles, qui se remettent en place une fois l’air passé.

Ça y est, vous savez où passe votre air ? Il est temps d’apprendre à l’utiliser.

Exercice 2 :  Apprendre à jouer avec son souffle

Cet exercice consiste à inspirer sur 4 temps puis expirer sur 4 temps également. Il peut se faire de 2 façons :

  • En respirant de manière liée : sans faire de bruit et en laissant « couler » sa respiration
  • En respirant de manière hachée : en coupant sa respiration en petits bouts

On répète 4 fois une respiration liée et 4 fois une respiration hachée pour commencer. Par la suite, en progressant, il est recommandé d’allonger le nombre de répétitions de chaque série.

Ces deux exercices simples vont vous permettre de prendre conscience du trajet de l’air que vous inspirez et ainsi in fine d’améliorer la maîtrise de votre souffle. Ensuite, vous pourrez plus facilement apprendre à respirer comme un chanteur grâce à la respiration diaphragmatique.

Les meilleurs exercices pour apprendre à respirer comme un chanteur

Apprendre à bien respirer pour chanter comme un pro est possible à condition qu’apprendre à chanter ne soit pas juste pour vous une lubie éphémère. Et votre niveau en chant et l’évolution de votre voix en dépendront.

 

La façon dont vous respirez a une influence directe sur la qualité de votre voix, sa justesse, son volume et sa puissance.

Les quelques exercices que je vais partager avec vous vont peut-être vous paraître « contre-intuitifs » au début,  mais plus vous les pratiquerez longtemps, meilleure sera votre respiration. Ils ont fait leurs preuves pour ce qui est d’apprendre le contrôle de sa respiration.

Ces exercices devraient vous aider à :

  1. Respirer profondément et utilisez la pleine capacité de vos poumons inférieurs
  2. Inspirer par le nez et expirez par le nez et la bouche
  3. Garder les épaules immobiles et détendues pendant que vous inspirez.
  4. Réduisez la tension dans le haut de votre corps car c’est elle qui vous empêche de mettre plus de puissance dans votre voix

C’est parti !

 

Exercice 1 : Détente des muscles de votre diaphragme

C’est la plus grosse difficulté à surmonter quand on apprend la respiration par le diaphragme.

Comme vous n’avez pas beaucoup exercé votre diaphragme, vous avez accumulé beaucoup de tensions dans les muscles qui l’entourent.

Cet exercice de respiration vise à relâcher cette tension et à remettre le diaphragme en forme.

  • Mettez-vous à quatre pattes sur les mains et les genoux pour que votre abdomen « pende » vers le sol. La force de gravité vous aidera à inspirer par l’abdomen tout en gardant vos épaules à niveau.
  • Faites attention à inspirer plus lentement que vous n’expirez, car inspirer lentement facilite l’utilisation de vos muscles abdominaux et le remplissage de vos poumons. Des poumons pleins vous donnent un meilleur contrôle sur votre voix.

 

Exercice 2 : Sifflement pour un contrôle optimal de votre respiration

Cet exercice vous entraîne à ralentir votre respiration afin que vous puissiez moduler la puissance de votre voix chantée quand le passage d’une chanson l’exige.

Vous pouvez pratiquer cet exercice en position assise ou debout.

Mais nous allons rendre les choses un peu plus intéressantes et le faire en nous couchant sur le dos. C’est plus drôle !

  • Allongez-vous sur le dos, les genoux en pointe vers le plafond
  • Mettez vos mains sur votre ventre et inspirez lentement par les narines. Faites une inspiration profonde
  • Sentez que vous remplissez vos poumons inférieurs.
  • Pour expirer, serrez les dents et utilisez votre langue pour libérer lentement l’air emprisonné. Pensez à une crevaison de pneu lente. L’expiration devrait ressembler à un sifflement « sssss ».

Pour voir si vous respirez effectivement par le diaphragme, placez un livre sur votre abdomen et regardez s’il monte et descend à mesure que vous inspirez et expirez.

Cet exercice conditionne votre diaphragme et vos muscles abdominaux de façon à être capable de manipuler votre voix et de tenir une note aussi longtemps que vous le souhaitez.

Si vous êtes courageux, poussez l’exercice un peu plus loin et essayez de produire un sifflement aigu. Vous devriez sentir vos muscles abdominaux se contracter lorsque vous essayez de pousser plus d’air à travers le petit trou entre vos dents serrées et votre langue profilée.

 

Exercice 3 : Sifflements en rebonds pour assouplir le diaphragme

Comme vous le savez probablement, la respiration devient plus difficile à gérer à mesure que la chanson se complexifie : paroles plus rapides, plus de notes aiguës ou graves, mélodies plus compliquées…

Maîtriser cet exercice devrait vous permettre de chanter les airs les plus difficiles sans trop de tension.

  • Maintenez la position allongée de l’exercice 2 : sur le dos, les genoux ramenés vers vous.
  • Au lieu d’un sifflement constant, grave ou aigu, faites des petits sifflements saccadés, en serrant les muscles de la gorge pour bloquer le courant d’air qui remonte rapidement dans la trachée.

Les sifflements devraient se rapprocher plus vous avez expiré d’air.

Au fur et à mesure que vous faites cela, votre poitrine devrait commencer à être lourde, la tension dans vos muscles abdominaux augmente, et votre voix commence à se fatiguer.

C’est un excellent exercice pour entraîner votre voix à alterner facilement entre les sons graves et aigus.

Votre diaphragme et vos muscles de soutien devraient devenir plus souples et plus forts très rapidement. Si vous faites cet exercice 5 ou 6 fois pendant une semaine, il vous semblera déjà beaucoup plus naturel de respirer par le diaphragme.

 

Exercice 4 : Respirations lentes et profondes

Pour apprendre à respirer, il est important d’effectuer les exercices lentement.

Les respirations rapides n’utilisent que les muscles de la poitrine et ont tendance à être peu profondes. Ils demandent beaucoup d’efforts, et ils fatiguent votre voix, ce dont vous n’avez pas besoin lorsque vous chantez !

Les respirations lentes sont plus profondes et vous permettent de canaliser la bonne quantité d’air à travers vos cordes vocales pour produire les sons désirés.

Et comme elles engagent les bons muscles, les respirations lentes seront plus naturelles et moins fatigantes à mesure que vous les pratiquerez.

Pour cet exercice :

  • Tenez-vous droit, les jambes légèrement écartées. Mais n’oubliez pas de rester aussi détendu que vous aimeriez l’être lorsque vous chantez.
  • Tout d’abord, fermez votre narine droite avec votre doigt d’index droit et inspirez et expirez lentement de l’autre narine, ouvrez la narine. Faites-le plusieurs fois et changez pour travailler l’autre narine de la même façon.

Nous avons tendance à mieux activer notre diaphragme lorsque l’une de nos narines est bouchée. Vous avez peut-être remarqué que quand vous êtes enrhumé, vous respirez par la bouche en faisant bien plus de bruit.

Cet exercice exige la force et la souplesse que seuls le diaphragme et les muscles abdominaux peuvent rassembler.

 

Exercice 5 : La posture du chanteur

 J’aimerais finir avec un petit exercice qui permet de corriger votre posture pour produire une meilleure voix.

Cet exercice est physiquement exigeant, mais c’est un excellent entraînement pour votre diaphragme et vos muscles abdominaux.

  • Tenez-vous debout dans la même position que lors de l’exercice précédent (jambes légèrement écartées)
  • Étendez vos deux bras vers l’extérieur, en formant un T, en gardant votre corps détendu
  • Respirez lentement tout en gardant vos bras parallèles à vos épaules.
  • Respirez lentement de haut en bas et remarquez comme il devient plus difficile de soulever votre poitrine et vos bras lorsque vous respirez.
  • Puis faites le même exercice en soulevant deux objets de poids similaire – les chaises légères ou les gros livres fonctionnent bien – jusqu’au niveau de vos épaules.
  • Gardez le dos droit et recommencez l’exercice autant de fois que votre corps vous le permet.

Allez-y doucement au début, puis alternez avec des répétitions plus rapides.

Cet exercice respiratoire est physiquement exigeant, mais il devrait éradiquer votre tendance naturelle à respirer avec les muscles du cou, de la poitrine et des épaules beaucoup plus rapidement.

 

Chanteuse

Comme la plupart des mauvaises habitudes, une mauvaise respiration exigera des efforts et un engagement réel pour être améliorée.

Mais la bonne nouvelle pour vous, et toutes les personnes qui veulent apprendre à bien chanter, c’est que cela améliorera considérablement votre façon de chanter, en plus de détendre votre corps.

Vous vous sentirez plus léger et vous aurez la sensation de maîtriser vraiment mieux votre voix.

Pratiquez un de ces exercices pendant 5 à 10 minutes chaque jour, juste avant de chanter, quand vous échauffez votre voix.

Vous verrez qu’apprendre à respirer permet de progresser rapidement et efficacement pour chanter juste. Une bonne respiration est la clé de la réussite en chant !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, et surtout, si vous suivez les exercices, à nous faire part de vos progrès 😉

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire