Les mécaniques de la voix épisode 2 : comment bien chanter grâce au soutien d’air ?

Je me suis longtemps posée une question.

Pourquoi est-ce que quand l’on regarde nos chanteurs préférés en concert, ils ont toujours l’air si détendu, alors que quand NOUS chantons, on a l’impression de devoir reprendre notre souffle toutes les 10 secondes ?!

Aujourd’hui, après plusieurs années de pratique du chant, j’ai enfin trouvé la réponse. Et j’ai pensé que vous aussi, à votre tour, vous aimeriez la connaître…

J’ai trouvé la réponse à ma question dans 3 petits mots magiques : le soutien d’air.

Qu’est-ce que le soutien d’air ?

Tout d’abord, ne vous inquiétez surtout pas : si vous n’avez jamais pris de cours de chant, c’est normal que vous ne connaissiez pas ni ne maîtrisiez le soutien d’air. 

Le soutien d’air, c’est tout simplement la façon dont vous devez gérer votre souffle en chantant. C’est le fait de contrôler votre souffle, d’en avoir conscience, et de le ressentir quand vous produisez du son, pour pouvoir être maître de votre voix.

Si vous faites des pompes, et que vous arrêtez de faire de la résistance avec vos bras, vous tombez par terre. Et bien pour votre voix, c’est pareil. Si vous arrêtez de « soutenir » votre souffle – l’air – votre voix tombe à plat. 

Le soutien d’air et parfois appelé « soutien vocal ».

Quand on n’est pas encore aguerri, on respire en chantant comme dans la vie de tous les jours, de façon automatique, sans contrôler notre respiration. Sans effectuer ce si précieux soutien d’air.

Pourquoi perd-on notre souffle rapidement quand on chante ?

Il y a 3 raisons principales qu’il va falloir corriger. Vous verrez, c’est très simple avec un peu de volonté et d’entraînement.

  • Nous respirons trop superficiellement avec notre poitrine, c’est à dire que nous utilisons surtout nos épaules et le haut de nos poumons sans aller chercher l’air plus profondément.
  • Nous avons aussi tendance à surestimer la quantité d’air dont nous avons besoin.
  • Ajoutez à cela le fait que nous ne savons pas instinctivement contrôler notre souffle. C’est-à-dire que nous le laissons s’écouler beaucoup plus vite que nous le devrions et/ou essayons de le contrôler de la mauvaise façon (vous comprendrez sûrement ce que je veux dire si vous avez déjà eu mal à la gorge en chantant).

Dans ce deuxième épisode des mécaniques de la voix, nous allons travailler précisément le soutien d’air, et apprendre à mieux respirer.

Vous allez voir, vous vous sentirez très vite plus libre vocalement.

Comment gérer au mieux son soutien d’air ?

Le soutien d’air est essentiel pour la santé et la puissance vocale. C’est bien notre souffle qui permet de projeter notre voix dans l’espace.

Dans cet épisode les 4 élèves Magali, Anthony, Gabrielle et Nina vont réaliser un exercice qui leur permettra de ressentir les mouvements du diaphragme. Le but est que le souffle parte du plus bas possible pour avoir un soutien le plus solide possible.

Découvrons les conseils de Jane, que vous pourrez ensuite reproduire chez vous pour améliorer votre souffle.

Anthony s’essaye au soutien d’air 

Écoutez les conseils de Jane pour le soutien d’air de Nina…

… et le soutien d’air de Gabrielle

Magalie gère bien mieux son souffle grâce à un bon soutien d’air !

Réaliser ces exercices sur le soutien d’air est essentiel si vous voulez progresser en chant et avoir une belle voix.

Le soutien d’air va vous permettre de ressentir les mouvements de l’air dans votre corps et d’aller chercher votre souffle le plus bas possible, dans votre diaphragme pour apporter un soutien solide à votre voix.

Si vous voulez en savoir plus sur la respiration chantée, n’hésitez pas à consulter notre article Comment respirer comme un vrai chanteur ? 

On se retrouve dans le prochaine épisode des mécaniques de la voix, n’hésitez pas à laisser vos impressions sur les prestations et les exercices dans les commentaires !

 

Posté dans la catégorie

Laissez un commentaire