Comment bien chanter une mélodie ?

Êtes vous capable de fredonner une mélodie ?

Vous arrive-t-il de fredonner ? 

Il paraît que c’est un signe de bonne humeur ! C’est vrai qu’on fredonne rarement quand on est triste ou agacé…
Fredonner signifie chanter une mélodie à mi-voix, à bouche fermée.
J’ai une bonne nouvelle pour vous qui voulez apprendre à chanter et améliorer votre voix. 
Fredonner, c’est déjà chanter. Savoir simplement fredonner un air, c’est faire plus de 50% du travail vocal de chanteur.
Pourquoi ?
Pour rappel, on peut diviser le chant – que ce soit au niveau amateur, ou professionnel – en deux entités :
  • la mélodie : les notes, la fluidité du passage entre un niveau de note et un autre, « l’air » d’une chanson
  • les paroles : le sens général de la chanson, le message porté par les mots

Bien sûr, la mélodie et les paroles sont souvent très liées.

La mélodie d’une chanson au texte triste, mélancolique, qui raconte une histoire peu joyeuse, n’est généralement pas très enjouée.
Au contraire, la mélodie chanson joyeuse, entraînante, aura plutôt tendance à exprimer musicalement la joie contenue dans les mots. 

Pourquoi la mélodie est-elle si importante ?

Quand vous fredonnez, vous faites plus de 50% du travail vocal.

Vous chantez la mélodie. C’est-à-dire que vous placez les notes les unes après les autres, de façon à chanter un air construit et fluide, qui reproduit celui de la chanson originale. Vous vous appropriez la mélodie des chansons.

La bonne nouvelle, c’est que chanter une mélodie est à la portée de tout le monde. Vous n’avez pas besoin d’avoir des connaissances en solfège ou de savoir jouer d’un instrument. Vous êtes naturellement capable de fredonner un air que vous connaissez.

La deuxième bonne nouvelle, c’est que vous pouvez très facilement améliorer votre voix en travaillant simplement la façon dont vous chanter une mélodie. Ce sont des petites techniques simples et intuitives qui vont faire la différence et vous donner ce petit grain de voix qui impressionne tout le monde même quand vous chantez pour vous amuser…

Comment bien chanter une mélodie ?

Travailler la mélodie d’une chanson va vous permettre de toujours chanter juste.

Avant de commencer à chanter une chanson, il faut toujours vérifier que vous en maîtrisez la mélodie, c’est-à-dire que vous arrivez à passer d’un niveau de notes à l’autre, de façon fluide.

Et cela avant même d’y ajouter les paroles !

Il faut faire comme quand vous fredonnez ou sifflez un air. C’est-à-dire vous concentrer sur la production des sons et pas des mots.

Dans ce neuvième épisode des Mécaniques de la Voix, Jane et nos 4 chanteurs vont apprendre à identifier les difficultés que peut présenter la mélodie pour chaque chanson et à les travailler pour arriver à la meilleure production vocale possible.

Préparez-vous. Voici ce à quoi vous allez devoir faire attention en chantant :

  • à votre souffle
  • à la production voyelles et des consonnes
  • au mouvement général de la chanson et à sa structure

Comme chaque semaine, place à nos chanteurs, c’est parti !

Nina

Magalie

Gabrielle

Anthony

Voilà, vous savez maintenant comment appréhender la mélodie de n’importe quelle musique. Croyez-moi, c’est un grand pas en avant, en comparaison à beaucoup de chanteurs, qui souvent de savent pas quoi travailler.

Reproduisez cet exercice souvent. C’est un très bonne façon de vous entraîner à tous les « virages mélodiques »  et à ne plus jamais chanter faux.

Si vous avez aimé cet épisode, n’hésitez pas à laisser vos remarques dans les commentaires 😉

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire